BloggingContent MarketingGénération De Traffic
(Republication d’un article publié la première fois en juillet 2015. Paï est maintenant suivie par une communauté de 240.000 personnes et vient de publier un livre !)

Dimanche dernier aurait pu être une fin de semaine comme les autres, mais je peux toujours compter sur Pai, ma compagne, pour que ce ne soit pas le cas 😉

« Chéri ! J’ai un truc à te montrer ! ».

« Encore une photo de moi prise en douce quand je dors ? » lui répondis-je, avec cet humour qui lui donne parfois envie de me crucifier (ou devrais-je dire bouddhifier, je suis perdu depuis que je vis en Asie).

« Non, regarde ! ». Elle me tend son iPad et me montre le compteur de partages d’une page web thaïlandaise à laquelle, il faut le dire, je ne comprends pas grand chose.

« 3500 partages, c’est pas mal ! » lui dis-je, sans me douter de rien.

« C’est l’article que j’ai publié hier ! »

Mon cerveau a marqué un temps d’arrêt. Est-ce que j’ai bien compris ? Mon petit bout de femme qui a lancé son blog amateur il y a trois semaines vient-elle de récolter 3500 partages en une journée ? Il faut croire que oui ! Et ce n’était que le début de ce qui allait devenir un véritable buzz.

Quand un article rencontre un tel succès ce n’est pas le fruit du hasard, et en tant que copywriter je peux vous dire que toute cette histoire m’a piqué au vif. J’ai alors emmené Pai (prononcez « Paille ») de force en salle d’interrogatoire, et j’en suis ressorti avec une petite interview qui vous dévoile les secrets de cet article hors du commun.

Vous êtes sur le point de découvrir les dessous d’un article partagé 92.000 fois sur facebook. Prenez des notes, c’est parti !

Interview de Pai
Auteure d’un article partagé 92.000 fois

Alexis : Bonjour Pai, tout d’abord je voudrais te dire un grand merci de partager avec le web francophone l’expérience que tu viens de vivre. Peux-tu te présenter à nos lecteurs et nous en dire un peu plus sur ton blog ?

Pai : Bonjour Alexis ! Merci à toi de m’interviewer, c’est drôle de savoir que mon histoire est sur le point d’être relayée en France.  Alors je vais répondre à tes questions, je m’appelle Pai, je suis thaïlandaise et je vis à Bangkok depuis toujours. Comme je voyage beaucoup et que j’adore ça, j’ai eu l’idée de lancer un blog sur le thème des voyages, aussi bien pour partager mes photos que pour donner de bons tuyaux aux voyageurs en herbe. Je veux aussi montrer aux thaïlandais que l’on peut très bien voyager même quand on a peu d’argent.

Alexis : Super. Et depuis quand blogues-tu ?

Pai : J’ai commencé mi-juin et j’ai rédigé une dizaine d’articles jusqu’à présent.

Alexis : Ton blog est encore très récent, c’est incroyable de se dire que ton dernier article a récolté 92.000 partages en une semaine. Peux-tu nous en dire un peu plus sur cet article ?

Pai : J’avais déjà publié quelques articles, mais ils n’avaient pas été partagés autant que je l’espérais.

J’ai alors analysé ce que font certains blogs de voyage très connus ici en Thaïlande. J’y ai pioché de bonnes idées et je me suis également aperçue que la plupart des conseils donnés dans leurs articles ne sont pas accessibles au commun des mortels. Il s’agit en général de voyager plusieurs semaines dans un autre pays, au Japon ou en Europe par exemple. C’est en voyant ça que j’ai eu l’idée de rédiger un article sur les excursions « pas cher » à proximité de Bangkok, quelque chose que tout le monde peut faire, pas le genre de voyage à l’autre bout du monde mais juste une petite escapade pour le weekend.

Alexis : Très bon raisonnement. Pensais-tu que ton article allait connaître un tel succès ?

Pai : Oui, mais pas autant ! Au départ je pensais qu’il avait le potentiel d’atteindre 1000 partages, ce qui n’est déjà pas mal.

Alexis : Quand as-tu réalisé que ton article était en train de faire le buzz ?

Pai : Je m’en suis aperçue dimanche soir (ndlr : un jour après l’avoir publié) juste après être rentrée à la maison. A 22 heures, il avait été partagé 3524 fois !

Alexis : Comment as-tu fait la promo de ton article ?

Pai : Tout ce que j’ai fait est de le poster sur un forum populaire en thaïlande qui s’appelle Pantip. Pantip regroupe 35 sujets de conversation tels que la religion, l’informatique, la bourse, la politique… et les voyages. J’ai créé un nouveau fil de discussion dans la section voyage et j’y ai partagé mon article, c’est tout ce que j’ai fait. C’est là qu’il a récolté ses premiers partages, et puis cela a fait boule de neige.

Alexis : Et dimanche ce n’était que le début n’est-ce pas ?

Pai : En effet, le lendemain soir il avait été partagé plus de 10.000 fois sur facebook ! Je n’en croyais pas mes yeux. Mercredi (ndlr : 4 jours après la publication de l’article), deux sites internet très populaires m’ont même demandé s’ils pouvaient utiliser mon contenu, en échange d’un lien vers mon blog et vers mes profils de réseaux sociaux.

Et aujourd’hui (ndlr : une semaine après sa publication) il a été partagé 92.000 fois.

Alexis : C’est énorme… tu sais que de nombreux blogueurs sauteraient au plafond si un de leurs articles était partagé 100 fois. Alors 92.000 fois ! Quel est ton secret ?

Pai : Je n’ai jamais eu en tête de rédiger un article « qui va faire le buzz ». J’ai simplement voulu partager un point de vue et des infos intéressantes avec d’autres personnes. S’il y a un secret derrière tout ça, je dirais que c’est un mélange entre un contenu de qualité, quelque chose qui touche les gens, quelque chose que les gens peuvent s’approprier facilement, et un article rédigé avec le coeur, avec sincérité.

Dans les blogs de voyage, la plupart des blogueurs aiment se mettre en avant, montrer à quel point ils sont heureux d’être allé à tel ou tel endroit, publient des photos qui font rêver… tout cela au détriment du lecteur, sans vraiment donner d’informations utiles.

Or, si on veut que nos articles parlent à nos lecteurs, proposer du contenu utile et de qualité est primordial.

Alexis : Tu touches là un point essentiel du blogging : créer du contenu utile, qui « raisonne » en quelque sorte avec tes lecteurs. Je pense que si ton article a connu un tel echo, c’est également parce que tu partages une frustration commune avec eux non ?

Voici un des gigantesques complexes parsemant la capitale thaïlandaise, et encore sur cette photo vous ne voyez même pas le dixième du bâtiment.

Pai : En effet, au tout début de l’article et même dans son titre je parle de l’ennui que je ressens à force de me rendre dans des centres commerciaux tous les weekend. Il faut bien comprendre qu’ici le weekend les gens ne savent pas trop où aller et ont pris l’habitude de se retrouver dans ces énormes bâtiments. Il y en a des dizaines ici, et ils se ressemblent tous : des boutiques à n’en plus finir, un supermarché au sous-sol, des tas de cafés et de restaurants, éventuellement un bowling, et un cinéma au dernier étage. On y fait toujours la même chose : resto, café, ciné… c’est comme un cercle sans fin qu’on reproduit weekend après weekend. Cela devient ennuyeux à la longue. En abordant ce sujet, je sentais que je mettais le doigt sur quelque chose…

Alexis : Partager cette frustration dans l’intro de ton article, et même dans son titre, est une excellente idée. Comme quoi on n’a pas besoin d’être copywriter professionnel pour savoir attirer l’attention des internautes. Femme de copywriter suffit amplement ! (rire)

Pai : (rire). Oui je pense que c’est un bon moyen d’attirer les gens et les inciter à lire mon article. Il se créé une sorte de communion entre nous. Un commentaire m’a beaucoup touché, c’est celui d’une mère qui m’a dit qu’elle en a assez d’emmener ses enfants aux centres commerciaux, parce que c’est toujours la même chose, ils vont toujours au restaurant et dépensent environ 1000 baht à chaque fois (ndlr : env. 25€). Mon article lui a donné des idées pour montrer autre chose à ses enfants que le béton, la pollution et la consommation. Et en plus ça lui coûte moins cher que d’aller au restaurant !

Alexis : Cet exemple résume à lui seul combien ton article parle aux lecteurs, en effet ! Peux-tu nous donner le titre de ton article ?

Pai : Oui , « Vous êtes fatigué d’aller au centre commercial chaque weekend ? Essayons de trouver des endroits intéressants en dehors de Bangkok sans prendre la voiture. » (ndlr : en thaïlandais, le titre est plus court).

Alexis : Ce titre est très puissant ! Comme on en a parlé avant cette interview, il tire son efficacité de 3 éléments bien distincts. Peux-tu expliquer cela à nos lecteurs francophones ?

Pai : En effet, trois éléments forment ce titre. Le premier, c’est cette frustration liée aux centres commerciaux. J’étais persuadée que pas mal d’autres personnes allaient partager mon ressenti.

Deuxièmement, les gens ne savent pas trop où aller en dehors de Bangkok. En leur disant « Essayons de trouver des endroits intéressants en dehors de Bangkok », je les invite à consulter mon article, à y découvrir une liste d’endroits intéressants, et à compléter eux-même cette liste. Je voulais montrer aux gens qu’il y a des tas d’endroits géniaux à seulement une ou deux heures de Bangkok pour se changer les idées.

Alexis : Donc pour résumer tu rassembles dans un premier temps les gens autour d’une frustration commune, faire toujours la même chose sans sortir de Bangkok, et tu les invites à se regrouper sur ton article pour trouver une solution à ce problème.

Pai : C’est ça. Et pour finir, tout le monde pense que pour se balader en dehors de Bangkok on a besoin d’une voiture, alors que pas du tout. Leur dire dans le titre qu’ils n’ont pas besoin de voiture est un moyen supplémentaire d’attirer leur attention.

Alexis : C’est vraiment excellent. Pour terminer, quel conseil donnerais-tu aux blogueurs qui souhaitent se faire connaître ?

Pai : Je pense que le plus important est de penser au lecteur avant de penser à vous-même. Le contenu est roi, et chaque blogueur devrait se concentrer sur la production de contenu de qualité, fiable, honnête et sincère. Faites ce que vous aimez, partagez ce que vous faites comme vous le partageriez avec votre famille et vos amis.

Alexis : Merci Pai pour ces précieux conseils. Tu es la preuve vivante que n’importe qui peut bloguer et avoir du succès simplement en restant soi-même. Merci de nous avoir accordé un peu de ton temps, un grand merci de la part des lecteurs francophones, et à bientôt pour une prochaine interview, qui sait, quand un de tes articles aura dépassé 300.000 partages ? (rire)

Pai : (rire). Merci à toi de t’être intéressé à mon petit moment de gloire. A bientôt je l’espère !

 

Voilà une entrevue très inspirante ! Même si Pai ne blogue pas dans votre thématique, ses conseils sont parfaitement transposables à votre activité.

Alors, qu’en avez-vous retenu ? Cette entrevue vous a-t-elle donné de nouvelles perspectives ? Je serais ravi d’en discuter avec vous dans les commentaires.

 

Bien à vous,
Alexis Guillaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires